Le marketing par courriel, du cauchemar à la réussite!

Outil puissant, le marketing par courriel est idéal pour générer du trafic, booster des ventes et garder le contact avec vos prospects et clients. Avant de devenir ce support super puissant, sa mise en place peut devenir votre pire cauchemar.

Voici les 4 phases à ne pas manquer pour lancer une campagne de courriels.

 

1. À qui se destine notre marketing par courriel ? La loi Canadienne anti-pourriel (C28), vous le dira!

Vous avez récolté au fil des années des coordonnées de prospects et clients? Ou peut-être avez-vous acheté une base de données? Vous pensez qu’il est temps de communiquer avec ces personnes via une infolettre / courriel. Attention, vous ne pouvez pas écrire des messages commerciaux à des personnes sans leur autorisation préalable. Une plainte peut très vite arriver et devenir un véritable cauchemar financier. Les amendes pouvant s’envoler à plus d’un million de dollars, si la loi n’est pas respectée. Ce qui a été le cas de la Firme Kellog.

Vous devez respecter 3 règles :

marketing par courriel : 1. Respecter la loi anti-pourriel


1. Le consentement :
vous devez obtenir le consentement exprès ou tacite pour envoyer un message électronique commercial. Vous devez cependant faire attention au type de consentement obtenu.

  • Le consentement exprès : le consommateur donne son accord en cochant une case pour recevoir une infolettre ou des messages électroniques commerciaux. Il n’y a pas de délai d’expiration au consentement exprès.
  •  consentement tacite se met en place lors d’une relation d’affaire soit lors d’un achat ou d’une location d’un bien, d’un service, lors d’un contrat   écrit ou accepté, lors d’une possibilité d’affaires, d’un investissement…Ce type de consentement est généralement valide pendant les deux ans suivant l’évènement qui a engendré la relation (par exemple, l’achat d’un     bien).

2. Identification : vous devez vous identifier clairement ainsi que l’entreprise ou l’organisation qui envoie le message électronique commercial.

3. Mécanisme d’exclusion : Vous devez inclure un mécanisme d’exclusion dans tous messages électroniques commerciaux que vous envoyez.

La loi anti-pourriel complète 

Vous devez donc tenir à jour vos bases de données ainsi que vos listes d’abonnés pour éviter tout problème et malentendu. Vous pouvez établir une politique anti-pourriel dans votre entreprise pour respecter les nombreux aspects de la loi.

 

Comment faire une belle infolettre (Contenant)?

Vos listes d’abonnés sont à jours et respectent la loi C28. Vous pouvez donc envisager de construire le gabarit de votre infolettre. Il existe plusieurs CRM et outils pour créer votre infolettre et gérer les données :

Mailchimp, solution gratuite (jusqu’à 1200 abonnés) pour débuter, très performante.

LeadFox, solution payante mais qui propose de nombreux autres outils de marketing (pop-up, infolettre, courriel automatisé…).Deux gros avantages : la plateforme est en français et le support technique est très efficace. Vous pouvez l’essayer durant 21 jours gratuitement.


Cyberimpact, solution payante, facile d’utilisation pour faire son marketing par courriel.

Il faut évidemment que votre courriel soit lisible sur les mobiles et tablettes. Plus de 60% d’utilisateurs ouvrent et lisent les infolettre depuis leur mobile, vous ne pouvez donc pas passer à côté.

Voici quelques conseils pour faciliter la lecture sur mobile :

  • Pensez à une infolettre courte au niveau des textes pour que la lecture ne soit pas trop difficile
  • Réalisez des appels à l’action lisible sur Mobile
  • Utilisez des typographies web pour assurer l’affichage sur les différents cellulaires.
  • Mettez votre titre en texte et non pas en image. Cette dernière peut ne pas se télécharger et vous pouvez perdre l’intérêt de vos utilisateurs.
  • Privilégiez des textes courts et des images adaptées au web (72 DPI) afin que le téléchargement soit rapide.
  • Gardez une cohérence visuelle avec votre image de marque
  • Pensez à mettre un footer contenant les différentes informations concernant votre compagnie (loi C 28), vos médias sociaux et le mécanisme d’exclusion.

Marketing par courriel : mécanisme d'exclusion

3. De quoi parle-t-on dans ses courriels?

Évidemment cela dépend de votre secteur et de ce que vous avez à offrir. Vous pouvez mettre en avant :

  • des produits vedettes
  • un concours
  • une promotion exclusive
  • un article original et exclusif réservé à vos abonnés
  • une nouvelle vidéo…

 

  • Privilégiez l’exclusivité du support pour montrer à vos abonnés que vous prenez soin d’eux et qu’ils ont un réel avantage à recevoir votre infolettre.
  • Le sujet / titre de votre infolettre est extrêmement important. Il correspond au sujet du courriel que reçoit votre lecteur. Si vous souhaitez qu’il l’ouvre, travaillez dessus et apportez-lui de la valeur ajoutée. Pensez- à un titre court et accrocheur.
  • Décomposez votre infolettre :
  •  L’en-tête avec votre logo, slogan
  • le message principal : un article, votre promotion…
  • un message secondaire qui peut ramener vers votre site internet (exemple un article de votre blogue)
  • le pied de page qui se compose des liens vers vos médias sociaux, vos cordonnées, le message et le mécanisme d’exclusion.

 

  • Gardez une cohérence avec le design de votre image de marque.
  • Décidez de la fréquence d’envoie de l’infolettre (minimum une fois par mois), et respectez là. Vous donnez ainsi des habitudes à vos lecteurs. Choisissez des jours et des heures stratégiques, évitez le lundi et le vendredi. Si vous êtes en B2B privilégiez le matin ainsi que le retour de la pause du lunch. En B2B, les heures en soirées sont appréciées.

 

4. Une fois l’infolettre envoyée que doit-on faire?

Votre infolettre est envoyée. Analysez les statistiques de cette dernière. Trois sont essentielles :

  • Le taux de rebond : Correspond aux envois acheminés mais non ouverts pour plusieurs raisons : adresse qui n’existe plus, boite pleine, les filtres spams…
  • Si votre taux de rebond est élevé, cela signifie qu’il faut revoir votre liste d’abonnés et surement votre sujet d’infolettre.
  • Le taux d’ouverture : correspond aux nombres de personnes qui ont pris le temps d’ouvrir votre infolettre pour jeter un coup d’œil à ce qu’elle contient.
  • Le taux de clic : correspond aux nombres de personnes qui ont cliqué sur vos liens et appels à l’action

Marketing par courriel : analyser les statistiques

Il est important d’observer vos statistiques afin de mesurer les résultats obtenus avec votre infolettre et de l’ajuster au besoin.

Le cauchemar de faire du marketing par courriel est loin derrière nous maintenant! Notre expérience dans le domaine, nous donne l’occasion d’apporter des résultats concrets à nos clients. Si vous souhaitez développer votre stratégie marketing par courriel, n’hésitez pas à nous contacter pour en discuter.